Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2017

COMMUNIQUE DU RASSEMBLEMENT CIVIQUE POUR L'EUROPE (RCE)

 

L’Europe a été violemment interpellée par le nouveau président des Etats-Unis qui se croit autorisé à tenir des propos indignes de la part d’un homme qui accède aux plus hautes responsabilités à la tête d’une grande démocratie qui a été et se doit de demeurer l’alliée des peuples d’Europe.

Cette interpellation a été hélas rendue possible parce que l’Europe montre aujourd’hui ses divisions et que ses dirigeants n’ont pas su donner le jour à un grand projet qui fasse de l’Europe, en tout état de cause d’une partie de celle-ci, c’est-à-dire des Etats les plus motivés, pour l’essentiel les Etats fondateurs de l’Union et de quelques autres, un partenaire politique respecté et reconnu sur la scène du monde.

Aujourd’hui, le Brexit, l’accès aux responsabilités de Donald Trump, la montée en puissance ici et là de populismes et des velléités de radicalisations de toutes sortes appellent une réponse forte et sans ambiguïté : l’émergence d’une Europe puissance dotée des instruments de la souveraineté

Cela implique, au-delà de l’existence d’un marché commun et d’une monnaie unique au sein de la zone euro, d’aller vers une plus grande harmonisation de nos politiques économiques, fiscales et sociales ainsi qu’en matière de politique étrangère. Cela implique aussi, et c’est fondamental, un renforcement et une mutualisation de nos moyens de défense et de sécurité tant au plan intérieur qu’extérieur et l’ébauche d’une véritable politique européenne de défense en étroite coopération et concertation avec la Grande-Bretagne qui doit, à cet égard notamment, demeurer notre partenaire privilégié.

05/11/2016

Refondons nos institutions

Communiqué

Nous vous informons de la parution aux éditions Lanore du dernier livre de Gérard-David Desrameaux intitulé Refondons nos institutions, d’une monarchie républicaine à une démocratie républicaine. Cet ouvrage sera disponible en librairie et en ligne à compter du 9 novembre 2016.

 

Dans ce livre, Gérard-David Desrameaux fait le constat que les institutions de la Ve République ne permettent plus d’assurer la stabilité et le bon fonctionnement de la vie politique française.

Il préconise de substituer à l’actuelle monarchie républicaine (système hybride alliant parlementarisme et présidentialisme) une authentique démocratie républicaine en procédant d’une part à une refondation de notre système politique et d’autre part à une révision importante de notre Constitution sans pour autant passer de la Ve République à une VIe République.

1 - La refondation du système politique doit, selon l’auteur, s’articuler autour de quatre axes fondamentaux :

- Mettre un terme au clan contre clan et développer la culture du consensus en ayant recours à des majorités d’idées, voire de projets ;

- Réaliser un pluralisme effectif en constitutionnalisant un mode de scrutin fondé sur la représentation proportionnelle ;

- Substituer aux primaires sauvages un troisième tour à l’élection présidentielle, le premier tour faisant office d’une élection primaire institutionnalisée et généralisée.

- Réhabiliter la politique, gouverner étant l’art du possible au service de l’intérêt général.

2 - La révision de la Constitution devrait donner le jour à un modèle français de régime présidentiel s’appuyant sur une meilleure représentation des courants de pensée et sur un recadrage des rapports entre les différents pouvoirs publics, permettant à la fois une revalorisation de la fonction présidentielle et une démocratisation de nos institutions.

Cet ouvrage intègre la version révisée de la Constitution de 1958 proposée par l’auteur.

 

                                                                        

 Docteur d’Etat en science politique, Conseiller d’Etat honoraire, politologue et ancien chargé de mission à l’Elysée de 1981 à 1991, Gérard-David Desrameaux assure à l’ICES depuis de nombreuses années un cours consacré à la vie politique et institutionnelle sous la Ve République.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés notamment à l’Europe, à la démocratie, à François Mitterrand, au droit électoral et à la science politique.

 

 

 

21/01/2016

Appel aux dirigeants nationaux et européens

Communiqué

Le Rassemblement Civique pour l’Europe (RCE) lance un vibrant appel aux dirigeants nationaux et européens et plus encore aux femmes et hommes d’Etat afin que ces derniers étudient sans plus attendre les moyens de relancer la dynamique européenne.

Un acte fort, un acte fondateur puissant est nécessaire alors que les forces centrifuges sont à l’œuvre au cœur de l’Europe.

Face à la montée en puissance des eurosceptiques et surtout des europhobes de toujours, il faut dire pourquoi il faut plus d’Europe et s’engager sur la voie d’une Europe souveraine, d’essence fédérale, pour les Etats qui font ou feront le choix d’une plus grande intégration, notamment sur les plans politique, économique, fiscal et social.

Face à la montée des périls (retour de nationalismes exacerbés, guerres et tensions dans de nombreuses régions du monde, afflux de réfugiés s’effectuant dans le plus grand désordre), l’Europe doit s’organiser, coordonner davantage les actions de ses divers membres, harmoniser autant que faire se peut leurs législations et mutualiser tout en les développant les capacités de l’Union européenne sur le terrain militaire.

Les partisans d’une Europe puissance ne peuvent garder leur drapeau dans leur poche sous peine de porter une lourde responsabilité au regard de l’Histoire et à l’égard des générations qui viennent.

Le Bureau du RCE